Le corps médical joue un rôle central, à travers un entretien, pour motiver le patient fumeur ou la patiente fumeuse à arrêter de fumer. En pratiquant des interventions courtes systématiques et en apportant à leurs patientes et patients un soutien individualisé à l'arrêt du tabagisme, les médecins peuvent diminuer efficacement la proportion de fumeuses et de fumeurs.

Les médecins, déjà établis ou en formation, peuvent suivre des cours de formation continue pour apprendre à attirer l'attention de leurs patientes et patients de manière professionnelle sur le thème du tabagisme et de son arrêt. L'idée est d'accroître la qualité des conseils pour arrêter de fumer et le nombre de tentatives d'arrêt.

Les sociétés médicales reconnaissent ce système et octroient des crédits pour ces cours. Les facultés médicales des cinq universités suisses concernées organisent aussi dans le cadre de la formation des médecins des cours de prévention du tabagisme et concernant les dégâts de la fumée sur la santé.

Depuis le 1er janvier, le projet est coordonné par la Division Santé publique de la Fédération des médecins suisses (FMH).

 

rauchstopplinie