La tâche centrale du projet est d’introduire des services de consultation dans les hôpitaux et de normaliser la qualité des conseils. A l’heure actuelle, le réseau regroupe une cinquantaine d’hôpitaux. Pour encourager les hôpitaux à renforcer les conseils médicaux sur le sevrage tabagique, le projet octroie une incitation financière unique de 20 000 francs. Durant la phase actuelle du projet (mi-2014 fin 2017), il est prévu de mettre sur pied six nouveaux services de consultation en tout.

rauchstopplinie