Le groupe cible de ces projets est la population migrante turcophone et albanophone qui comprend de nombreux consommateurs de tabac. Ce segment de population présente des taux élevés de prévalence du tabagisme ainsi que d’importants problèmes de santé. La mise en œuvre des projets incombe à l’Institut suisse de recherche sur la santé publique et les addictions.

Lors des manifestations mises sur pied par des organisations et des groupements, le projet transmet en premier lieu de nombreuses informations sur les thèmes du tabagisme, de la fumée passive, du sevrage tabagique et de la prévention structurelle. L’objectif consiste d’une part à sensibiliser le groupe cible sur les dangers liés à la consommation de tabac et à convaincre des fumeuses et des fumeurs à s’inscrire aux cours sur la désaccoutumance au tabac d’autre part.

Deux spécialistes issus du groupe cible (un homme et une femme), qui savent comment appréhender le groupe, connaissent ses formes d’apprentissage et sont bien intégrés au sein de cette population, sont responsables d’aborder les fumeurs et de dispenser les cours. Les «fortes» relations sociales qui existent déjà entre les participants sont utilisées comme ressources pour le sevrage tabagique.

rauchstopplinie