Demande d’interdiction de vente des produits du tabac combustibles

L’Association suisse pour la prévention du tabagisme soutient un appel aux gouvernements de ce monde formulé par 148 organisations, leur enjoignant de mettre un terme à l’épidémie de tabac et d’interdire la vente des produits du tabac combustible.

Les organisations signataires issues de 29 États estiment que la souffrance persistante et les décès causés par la pandémie de tabac nécessitent des mesures fermes. Les gouvernements devraient s’engager à œuvrer en faveur d’une interdiction progressive de tous les produits du tabac combustibles. Durant le 20e siècle, l’épidémie de tabagisme a fait 100 millions de victimes. Pour endiguer la pandémie de COVID-19, il a fallu mettre en place des mesures courageuses. Mais même si la crise sanitaire perdure, il est temps de s’attaquer à d’autres problèmes de santé mondiaux, en prenant des mesures tout aussi drastiques.

Sinon, les multinationales du tabac continueront de vendre leurs cigarettes tant que cela leur rapportera de l’argent. Récemment, l’Institut danois des droits de l’homme est arrivé à la conclusion suivante: «Le tabac est hautement nocif pour la santé humaine et il ne fait aucun doute que la production et la commercialisation du tabac sont contraires au droit qu’a toute personne de jouir de la meilleure santé possible.»[i] Il incombe donc aux gouvernements de ce monde de protéger leurs citoyennes et citoyens contre ces produits mortels.

Lettre ouverte (en anglais): https://ash.org/aftertobacco/

[i] https://www.humanrights.dk/news/human-rights-assessment-philip-morris-international (en anglais)

rauchstopplinie

rauchstopplinie