Pipes à eau: le tabac et les arômes, un risque pour la santé. Petit aperçu des preuves formelles

Les pipes à eau portent aussi le nom de shisha, narguilé ou houka. Elles sont populaires, notamment chez les jeunes, et leur consommation est en augmentation. De nombreuses personnes minimisent les risques qu’elles font peser sur la santé. Les pipes à eau ne constituent pas une alternative inoffensive à la consom-mation de tabac. Il faut savoir qu’elles sont plus dangereuses que les cigarettes traditionnelles. Souvent, les personnes ont des croyances erronées et pensent par exemple que l’eau filtre les substances toxiques. Or, cela est totalement faux. Les arômes masquent les dangers et les risques pour la santé. Pourtant, en se con-sumant, le charbon, le tabac et les arômes contenus dans les pipes à eau produisent encore plus de subs-tances toxiques que les cigarettes traditionnelles. Ces substances favorisent l’apparition de maladies et en particulier des cancers, qui touchent notamment la bouche, les poumons et l’appareil digestif. La nicotine contenue dans le tabac rend dépendant. L’eau ne retient pas les substances toxiques. L’embout et le maté-riel d’aspiration sont partagés entre plusieurs personnes, ce qui en fait de redoutables vecteurs de maladies infectieuses comme le Covid-19.

Vers le document

rauchstopplinie

rauchstopplinie